Les règlementations s’intensifient dans l’agroalimentaire : Comment s’en sortir ?

Les règlementations s’intensifient dans l’agroalimentaire : Comment s’en sortir ?

Le renforcement des règles et la mise en place des normes de l’industrie agroalimentaire peuvent être vécus comme étant des freins au bon développement de l’entreprise. En effet, le respect des normes administratifs et la mise en place de dispositifs complexes s’avèrent être contraignants et nécessitent un certain investissement. Toutefois, ce contexte est dédié non seulement à la protection des consommateurs, mais aussi pour favoriser le développement des entreprises du secteur de l’agro-alimentaire. Quelles sont les solutions pour garantir la conformité et l’innocuité des produits ?

La gestion automatisée pour vérifier la conformité des produits alimentaires

Face aux divers scandales découlant de produits non éligibles à la vente, les organismes de contrôle alimentaire ont mis en place de nouvelles règlementations. En effet, ils ont statué que les procédés d’échantillonnage ne sont plus suffisants pour garantir l’absence de risque pour la consommation humaine. Dans ce cadre, il est notamment essentiel de mettre en œuvre une procédure de décontamination.

Les entreprises du secteur de l’agro doivent également définir et préciser toutes les étapes de fabrication. Cela doit en effet permettre aux consommateurs de savoir précisément les ingrédients des produits, ainsi que les étapes de production. Dans cette optique, le traitement manuel des données peut toutefois inclure des erreurs humaines. Or, tout écart aux normes en vigueur et toutes fausses déclarations concernant les processus de production peuvent engendrer un refus de mise en vente ou induire les consommateurs en erreur.

C’est pour cela que l’utilisation d’un logiciel de pilotage de la production industrielle devient actuellement une nécessité pour le secteur agro-alimentaire. Cette solution permet en effet d’établir automatiquement toutes les documentations nécessaires au suivi et au contrôle des processus. En particulier, Ibiprod permet aussi de gérer les évènements, les ressources et les actions mis en œuvre. De plus, les données collectées sont analysées par le logiciel pour permettre d’améliorer les performances de production et de contrôle qualité. En effet, ce logiciel conjugue à la fois les fonctionnalités d’un GMAO et d’un ERP, pour permettre de vérifier la conformité des produits aux normes en vigueur.

Un logiciel pour garantir l’innocuité des produits

Rationnaliser le cycle de vie d’un produit est essentiel pour le respect des règlementations. Depuis le développement de ce dernier jusqu’à sa mise en vente, en passant par ses étapes de fabrication, il est ainsi nécessaire de l’évaluer en permanence. Dans ce cadre, uniquement une collecte et une analyse des données lors de chaque étape de production permettent d’en définir précisément les qualités, les attributs et l’origine. En effet, le moment et le moyen d’intégration de chaque ingrédient influe sur le produit fini. Cela inclut notamment les denrées utilisées, mais aussi les emballages. En effet, l’entreprise doit aussi s’assurer de l’absence d’éventuels germes contaminants sur ces derniers.

Dans ce cadre, la mise en œuvre de contrôles manuels peut toutefois s’avérer être long et induire en erreur. De plus, vu le nombre de contraintes d’hygiène à respecter, un oubli peut vite arriver. Dans ce cadre, la collecte et l’organisation des données permet rechercher plus facilement les informations, mais aussi de mettre en place des indicateurs d’alertes et de qualité plus efficaces. L’implémentation d’un logiciel tenant en compte le cycle de vie du produit permet aussi de générer des étiquettes reflétant plus précisément la nature des ingrédients et leurs valeurs nutritionnelles, pour offrir une meilleure expérience d’utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut